Programme de politique générale

 

Programme de Politique générale de la législature, approuvé par le Conseil communal en séance du 15/01/2019

 

 

Conformément au Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation en son article L1123-27, le Collège doit soumettre au Conseil communal un programme de politique générale couvrant la durée de son mandat et comportant au moins ses principaux projets politiques. Ce programme est présenté lors de la séance du 15 janvier 2019.

Après approbation par le Conseil communal, ce programme de politique générale sera publié conformément au décret et placé sur le site de la Commune de Somme-Leuze.

La présente note est le fruit d’un travail d’équipe fructueux engageant le nouveau Collège communal pour les 6 prochaines années. C’est aussi un outil de cohésion servant de document de travail et de ligne de conduite à l’attention des mandataires communaux.

 

Nos objectifs, souvent ambitieux, s’inscriront dans une gestion financière et budgétaire rigoureuse. Des choix seront parfois opérés en fonction des moyens disponibles, des orientations régionales, communautaires ou fédérales.

Il va de soi, également, que selon les opportunités ou les nécessités des objectifs, des actions et des décisions complémentaires s’ajouteront dans la philosophie du préambule de notre déclaration.

 

Par ailleurs, des incertitudes planent sur les charges qui devront être prises en compte dans l’élaboration des futurs budgets et notamment :

  • le financement des zones de secours et de police ;
  • la dotation communale au CPAS ;
  • l’incertitude au niveau du Fonds des communes ;
  • la réforme des points APE ;
  • les subsides possibles.

 

 

Difficile donc de pouvoir s’avancer formellement sur certains dossiers ou projets à constituer ou à poursuivre.

 

L’essentiel est de rechercher le meilleur rapport entre les coûts et le service rendu aux citoyens tout en respectant les droits fondamentaux de chacun. Dans ce cadre, nous devrons maîtriser durablement les dépenses publiques. En dépit des éléments que nous ne pouvons maîtriser, nous veillerons à maintenir les additionnels au précompte immobilier et sur les revenus au niveau actuel.

Malgré nombre d’éléments extérieurs que nous ne maîtrisons pas, nous devons maintenir un équilibre évident entre les dépenses et les recettes. Nous serons également attentifs à utiliser toutes les possibilités de financement et notamment, préparer et défendre les dossiers pour solliciter les subventions existantes afin de mener à bien nos projets.

 

La majorité en place souhaite poursuivre l’action politique menée antérieurement en opérant des changements positifs tout en restant à l’écoute des citoyens. Nous serons attentifs à renforcer le dialogue entre tous les citoyens et plus particulièrement entre le pouvoir communal et la population. Le développement de projets importants sera accompagné de réunions d’information, de consultations et de concertations. Cela s’opèrera notamment à travers les organes de consultation officiels comme la Commission Locale de Développement Rural, le Conseil Consultatif Communal des aînés, le Plan Communal du Développement de la Nature, des enquêtes spécifiques, …

Il est également essentiel de pouvoir rester proche de la population en communiquant d’une manière efficace en utilisant différents canaux modernes.

 

Nous pouvons relever quelques éléments à mettre en exergue et spécifiques à notre territoire communal.

 

Somme-Leuze est sans conteste « Une commune où il faut bon vivre » !

 

Son territoire s'étend sur quelques 9.500 hectares de bois, de forêts, de pâturages. Cet environnement verdoyant (30 % du territoire de Somme-Leuze est couvert de forêts et 53 % est réservé à l'agriculture), ainsi qu'une faible densité de population (+/- 59 hab/km2 pour 5630 habitants au 01 décembre 2018) contribuent à la qualité du cadre de vie.

 

Somme-Leuze possède une fiscalité modérée et une situation financière saine :

 

Nous vous invitons à parcourir le budget 2019 présenté lors du Conseil communal de décembre 2018 dont un extrait de la note de l’échevin des finances :

« Une gestion rigoureuse des finances communales nous permet en effet de dégager les ressources nécessaires pour augmenter les moyens de nos services communaux et permettre, par des investissements ciblés, une amélioration du cadre de vie de la population. Malgré un contexte délicat pour les finances communales (financement des administrations paralocales : CPAS, zone de police et zone de secours) et certains éléments conjoncturels (diminution des recettes en vente de bois notamment), le budget 2019 respecte scrupuleusement les prescrits budgétaires régionaux, maintient la fiscalité à un niveau inchangé et prévoit, en outre, la réalisation de projets précis. ».

 

Somme-Leuze et son augmentation importante de la population :

 

Nous constatons sur la Commune une augmentation de la population importante et ce depuis plus de 30 ans ! En 2012, les prévisions du Centre Démographique et Société de l’UCL annonçaient un nombre d’habitants de 5700 en 2021… Nous constatons qu’en 2018, nous dépassons déjà les 5600 habitants !

Un graphique reprenant l’évolution est disponible dans le rapport administratif accompagnant le budget 2019 (p.7).

Cet attrait pour la Commune est dû à un flux important de ménages désireux de s’installer à proximité des grands axes, en bénéficiant de notre avantageuse position géographique juste à côté de jolis sites touristiques ou de la ville mais… à la campagne.

La diminution du nombre de secondes résidences est également un signe ; certains bâtiments deviennent progressivement des résidences principales.

 

Somme-Leuze bénéficie d’une situation géographique intéressante :

 

Comme déjà mentionné précédemment, la Commune de Somme-Leuze est située aux confins des 3 Provinces : Namur, Liège et Luxembourg. Elle est traversée par deux axes rapides que sont la N4 et la N63. Elle est située à proximité des villes de Marche, Ciney, Rochefort, Hotton et Durbuy.

 

Somme-Leuze possède un nombre important de KM de voirie communale :

 

Traversée par un total de 49 kilomètres de voiries régionales, l'entité voit aussi son territoire desservi par pas moins de 388 kilomètres de voiries communales, autant que Namur. L’investissement en matière de réfection et d’entretien est donc important chaque année.

 

Composition du Collège – Attributions

 

Valérie LECOMTE – Bourgmestre :

 

  • Développement rural
  • Logement – Plan HP
  • Am. Territoire – Urbanisme – Dossier Patrimoine
  • Emploi(EPN) /PME/Zoning
  • Etat civil
  • Police- Pompiers - Sécurité routière
  • Personnel – Administration (information)
  • Relations publiques et extérieures
  • Plan d’urgence

 

Alexandre BORSUS

1ER Echevin :

 

  • Budget/Finances/Taxes
  • Marchés publics
  • Cultes
  • Energie
  • Agriculture
  • Bien-être animal

 

Sabine BLERET-DE CLEERMAECKER –

2ème échevine:

  • Enseignement – Extrascolaire
  • Culture – Bibliothèque
  • Tourisme
  • Environnement – Protection nature/Biodiversité
  • Associations patriotiques – Travail de mémoire

 

 

Thibault VANDERWAEREN –

3ème échevin:

 

  • Travaux publics – service voirie
  • Espaces verts – égouttage
  • Cours d’eau – Pêche – Forêt/Chasse
  • Patrimoine communal – Petit patrimoine
  • Cimetières
  • Propreté publique

 

Jessica CARPENTIER -

4ème échevine:

  • Enfance/Jeunesse/stages
  • Sports
  • Vie associative/MV village
  • Mobilité/Mobilité douce/Transport
  • Cohésion sociale

 

Marianne COLLIN-FOURNEAU –

Présidente du CPAS :

  • CPAS
  • Santé
  • Personnes handicapées
  • Aînés

 

 

Notre programme pour l’avenir de la Commune…

 

Ci-après, une liste des projets que nous nous engageons à réaliser lors de cette législature 2018-2024. Ceux-ci sont classés par thématique. Il est important de souligner que cette liste est non-exhaustive et reprend les grands projets développés. De petites actions plus ponctuelles peuvent également être mises en œuvre. Chaque projet sera étudié par le Collège sur un plan financier, technique, administratif. Il faut également tenir compte de certaines opportunités qui se présenteraient ou de l’évolution de la société qui engendrerait de nouvelles idées, de nouveaux projets.

 

1) Concernant l’AGRICULTURE :

 

• Soutenir le service de remplacement agricole ;

• Plaider pour la défense des agriculteurs notamment dans les situations difficiles (sécheresses, calamités) ;

• Epauler les agriculteurs via le Groupe d’Actions Locales ;

• Assurer le ramassage des bâches agricoles, des cordages ;

 

2) Concernant la CULTURE, l’HISTOIRE et le PATRIMOINE :

 

• Entretenir et réhabiliter le patrimoine historique, notamment les monuments de notre entité ;

• Encourager les comités à poursuivre leurs activités: Anciens Combattants, Passeur de Culture, Cercle historique, … ;

• Créer des parcours à caractère historique pour la mise en valeur de notre territoire ;

• Réaménager la chapelle de Chardeneux (phasages) ;

 

3) Concernant l’ENERGIE et le LOGEMENT :

 

• Concrétiser progressivement les actions reprises dans le plan Pollec 3 (Plan d’actions en faveur de l’énergie durable et du climat) ;

• Remplacer les anciens points lumineux énergivores par du LED ;

• Octroyer des primes : chauffe-eau solaire et citerne à eau de pluie ;

• Renforcer l’accompagnement dans la recherche de logements et de primes ;

• Travailler en collaboration avec nos partenaires (AIS, Foyer Cinacien) afin de développer une offre de logement diversifiée ;

 

4) Concernant l’ENSEIGNEMENT, l’ENFANCE et la JEUNESSE :

 

• Aménager la cour de récréation de l’école de Noiseux ;

• Soutenir financièrement le scolaire et l’extra-scolaire : garderies gratuites, repas chauds à prix modérés, cours de néerlandais dès la 1ère primaire, cours de natation gratuits dès la 3ème maternelle, stages à prix réduits ;

• Créer une classe inclusive à Somme-Leuze ;

• Construire une annexe au local Patro à Sinsin ;

• Prospecter pour la création d’une aire de jeux à Waillet ;

 

5) Concernant l’ENVIRONNEMENT et la BIODIVERSITE :

 

• Persévérer à la non-utilisation des pesticides ;

• Enterrer progressivement les bulles à verre ;

• Ouvrir un Recyparc à Sinsin ;

• Combattre au mieux les incivilités en matière d’environnement ;

• Fleurir notre Commune avec principalement des plantes mellifères ;

• Maintenir une Commune propre et accueillante ;

• Assurer le fauchage tardif en zone non dangereuse pour la circulation ;

 

6) Concernant les FINANCES :

 

• Veiller au maintien d’une fiscalité modérée ;

• Maîtriser les frais de fonctionnement et les dépenses ;

• Rechercher un maximum de subsides afin de diminuer la part communale ;

 

7) Concernant les AINES :

 

• Maintenir et soutenir les activités de la Maison des Aînés ;

• Renforcer la participation des aînés à la vie communale via notamment le Conseil Consultatif Communal des Aînés et les comités des 3x20 ;

• Proposer des actions contre la solitude et l’aide au maintien des personnes à domicile;

• Encourager les formations à destination des aînés (Informatique, langues, …) ;

 

8) Concernant la MOBILITE :

 

• Analyser l’opportunité d’installer des bornes de recharge pour véhicules électriques ;

• Promouvoir le projet « Transommeleuzienne » ;

• Créer, si possible, un cheminement piétons entre le parc de Hogne et la Maison de village ;

• Développer le réseau de voies lentes via nos partenaires touristiques ;

• Œuvrer à la mise en place de la ligne de bus rapide Liège-Marche ;

 

9) Concernant la PARTICIPATION CITOYENNE :

 

• Continuer la participation citoyenne via :

• La Commission Locale de Développement Rural ;

• Le Plan Communal du Développement de la Nature ;

• Le Conseil Consultatif Communal des Aînés ;

• Le Plan Intercommunal de Mobilité ;

• Des réunions visant l’élaboration de projets d’envergure (Maisons de Village) ;

• Des enquêtes, notamment dans nos écoles, services extra-scolaires, … ;

 

10) Concernant la POLITIQUE SOCIALE :

 

• Développer des activités intergénérationnelles et interculturelles ;

• Maintenir les services existants au sein du CPAS : médiation de dettes, service repas, service d’aide-ménagères, mobilité, … ;

 

11) Concernant la SECURITE ROUTIERE – POLICE :

 

• Aménager la traversée de Noiseux en collaboration avec le SPW ;

• Créer un cheminement piétons à Heure de la N929 vers l’école ;

• Intensifier les contacts afin de pouvoir prendre des mesures sur les grands axes routiers ainsi que sur nos voiries communales concernant la vitesse et la sécurité ;

• Sécuriser la sortie des infrastructures sportives (terrain de football) de Sinsin en collaboration avec le SPW ;

 

12) Concernant le SPORT :

 

• Soutenir les clubs sportifs dans le développement de leurs activités ou de leurs infrastructures ;

• Étudier et rénover le terrain de sport à Sinsin (ancien terrain de tennis Rue de Belvaux) ;

• Proposer la création d’un club pour la pratique de la course à pied ;

 

13) Concernant le TOURISME, le DEVELOPPEMENT RURAL et la VIE ASSOCIATIVE

 

• Etudier un aménagement adapté de la salle de Noiseux, de la buvette et du parking ;

• Mettre en valeur les points de vue incontournables de nos villages ;

• Entretenir nos réseaux voies lentes et sentiers ;

• Promouvoir l’utilisation du vélo électrique ;

• Étudier l’amélioration de l’acoustique dans la Maison de Village de Waillet ;

• Soutenir les nombreuses associations et comités de villages ;

• Réhabiliter la Maison de Village de Nettinne ;

• Aménager la place au centre de Bonsin ;

 

14) Concernant l’URBANISME et l’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE :

 

• Poursuivre le travail effectué au sein des zones de loisirs ;

• Aménager la ferme Laboulle à Baillonville ;

• Développer et étendre le Parc d’activités Nord à Baillonville en collaboration avec le BEP ;

• Poursuivre les démarches en vue de reconvertir le Parc de Hogne et le Domaine du Pierreux en zone d’habitat ;

• Maintenir le dialogue avec les quartiers requalifiés ainsi qu’avec le Domaine du Stoqueux ;

 

15) Concernant la VIE ECONOMIQUE, l’EMPLOI et la FORMATION :

 

• Accentuer les relations avec les entreprises locales lors des recrutements ;

• Accompagner la réinsertion des personnes en difficulté ou éloignées de l’emploi ;

• Collaborer à l’organisation du salon de l’emploi ;

• Renforcer le service emploi et les accompagnements individuels ;

 

16) Concernant la VOIRIE et les TRAVAUX :

 

• Poursuivre nos investissements dans la réfection des voiries communales et agricoles;

• Etudier l’équipement en égouttage du village de Hogne ;

• Créer une station d’épuration et équiper les villages de Heure et Baillonville en égouttage ;

• Aménager nos cimetières afin de créer des espaces adaptés au recueillement ;

• Poursuivre les travaux dans nos églises.

 

Conclusion:

La ligne de conduite des 6 prochaines années sera guidée par :

  • Un travail qui sera centré sur le citoyen – la proximité étant le mot d’ordre ! Proche des gens, proche des habitants et à l’écoute de ceux-ci ;
  • Un travail qui va dans le sens de la continuité ! Continuité des projets menés mais également du renouveau : de nouvelles idées, de nouveaux projets étudiés au mieux avec la plus grande objectivité et selon les moyens financiers disponibles.
  • Une transparence dans les prises de décision ce qui appuiera notre souci d’une bonne gouvernance.
  • Un travail qui se veut attentif au cadre de vie, à la préservation de l’environnement, de la nature. Nous devons rester encore longtemps une commune où il fait bon vivre !

Il est évident que tous ces projets et ce travail ne pourront se faire sans l’investissement et la compétence de toute une équipe : le personnel communal, les ouvriers, les enseignants, les employés, ….

 

Actions sur le document